• Accueil
  • > La conscience ne meurt jamais

Archive pour la Catégorie 'La conscience ne meurt jamais'

La conscience ne meurt jamais


http://aucommencement.a.u.pic.centerblog.net/78ab8019.gif

La conscience ne meurt jamais

 


Qu’est-ce que la conscience ? C’est une « fenêtre ». La lumière de Dieu pénètre en vous par la fenêtre  de votre conscience. Chaque fois que la lumière de Dieu brille en vous, vous êtes mal à l’aise et vous savez que quelque chose ne va pas.

 

[…] Est-il vrai que chacun possède une conscience ? Oui. Mais certaines sont fermées et ne laissent pas pénétrer la lumière. Certaines sont semblables à une fenêtre de cuisine recouverte d’une épaisse couche de graisse. Vous apercevez l’ombre d’un homme, mais vous êtes incapable de distinguer ses traits. Si la conscience d’un individu ne laisse pas passer la lumière de Dieu, il sera insouciant et heureux. Mais dès qu’il entendra l’Évangile et verra ses propres péchés, sa position devant Dieu et la liste de ses péchés devant Lui, il aura un problème avec sa conscience. Celle-ci sera troublée. Elle ne sera plus en paix et le condamnera. Il demandera ce qu’il doit faire pour pouvoir se tenir devant le Dieu juste et comment il peut être justifié.

 

Une des qualités extraordinaire de la conscience, c’est qu’elle peut, au pire, s’endormir, mais qu’elle ne meurt jamais. Ne vous imaginez jamais qu’elle est morte. C’est impossible. Malheureusement, nombreux sont ceux dont la conscience se réveille trop tard et qui n’ont plus la possibilité de croire et d’être sauvés. Ne croyez pas que votre conscience vous lâchera. Le jour viendra où elle vous rattrapera, où elle parlera. J’ai vu beaucoup d’hommes faire le mal en espérant s’en tirer à bon compte. Mais lorsque leur conscience s’est enfin réveillée, elle n’a plus lâché prise.

 

Que font les gens lorsque leur conscience se réveille et qu’ils réalisent qu’ils ont péché ? Ils essaient de se rattraper par des bonnes œuvres. Pourquoi un homme accomplit-il de bonnes œuvres ? Pour soudoyer sa conscience. La conscience lui montre qu’il a péché. C’est pourquoi il s’empresse de multiplier les actions charitables et les bonnes œuvres pour dire à sa conscience que, bien qu’il ait fait beaucoup de  mal, il a également accompli tout ce bien. Que signifie faire de bonnes œuvres ? C’est soudoyer sa conscience quand elle se fait accusatrice, pour étouffer sa condamnation. C’est un moyen de salut inventé par l’homme.

 

Mais n’oubliez pas que ce moyen est parfaitement inefficace. Quelle en est l’erreur fondamentale ? Elle consiste à croire que le péché n’existe que dans notre conscience. Nous oublions qu’il existe également devant Dieu. Si le péché n’était que dans notre conscience, nous devrions au plus faire dix bonnes œuvres pour compenser une seule faute. En réalité, le problème ne réside pas uniquement dans notre conscience. Nous devons donc gérer aux deux endroits. Ce n’est  que lorsque le problème est réglé avec Dieu que nous pouvons nous occuper de notre conscience. Nous ne pouvons pas commencer par la conscience, parce que nous risquerions de l’apaiser en nous trompant nous-mêmes. Mais rappelez-vous qu’elle ne meurt jamais.

 

Watchman Nee – L’Évangile de Dieu »

 

http://www.clcfrance.com/l-evangile-de-dieu–volume-1_ref_LSMY010.html

 http://www.courantdevie.fr/levangile-de-dieu-volume-2.html

 

 

 




christestseigneur |
Le journal de la Grenouille |
israel12 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | courspdv
| paroissesaintemariemadeleine
| Ma rencontre avec Dieu par ...