Résultat pour la recherche 'es tu dieu'

Tu cherches Dieu et non une religion ?

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRAwmvpubyF6ZL8HvMpQFSM4xttUU5K51MWtHzKe52f4ipoWXFFGQ

 

Tu cherches Dieu et non une religion ?

 
Tu as cinq pas à faire pour le connaître.

Reconnais que tu as péché… Dans (Romains 10 et 23) ;  il est écrit : « Il n y a point de juste, pas même un seul… car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. »

Combien ont péché ? Dieu dit… : « Tous ont péché ».


J’ai admis que j’étais un pécheur. Et toi, crois-tu que tu as commis des péchés dans ta vie ? Si oui, tu as le premier pas de fait.

Comprends-tu que le péché doit être puni ?

« Car le salaire du péché, c’est la mort. » (Romains 6.23)

Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les enchanteurs, les idolâtries, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang de feu et de souffre, ce qui est la seconde mort….Pour ce qui est de la seconde mort c’est la séparation éternelle d’avec Dieu dans l’étang de feu, une place terrible dont Dieu nous parle dans ses Écritures.

Si tu peux admettre cette vérité de Dieu…tu viens de franchir le second pas.

Reconnais-tu que Jésus-Christ a payé le plein prix de tes péchés à la croix ?

Mais Dieu prouve Son Amour envers nous, en ce que  « lorsque nous étions encore pécheurs…Christ est mort pour nous. » (Romains 5.8)

Il faut que tu te souviennes que le salaire du péché est la séparation de Dieu. Cette séparation d’avec Dieu, Jésus l’a endurée à ta place. Sur la croix Dieu a mis les péchés du monde entier sur Jésus. Pendant qu’Il portait tes péchés, Il fût séparé de son Père un instant… C’est pourquoi Jésus s’est écrié sur la croix…. « MON DIEU, MON DIEU, POURQUOI M’AS-TU ABANDONNÉ ? »

Par sa mort à la croix, Jésus a satisfait la justice de Dieu, est ressuscité trois jours plus tard, comme Il l’avait annoncé.

 

Les juges tels que nous les connaissons sont là pour punir ceux qui enfreignent la loi, mais si une personne paie pour toi… tu es libre car la rançon qu’exigeait ton offense a été payée à la société.

Si tu acceptes cette vérité… tu viens de franchir le troisième pas.

Maintenant peux-tu te rendre compte que Dieu veut te donner maintenant le don de sa vie éternelle.

Car le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. (Romains 6.23)

Mais qu’es ce que la vie éternelle te demandes-tu?

La vie éternelle est une union éternelle avec Dieu laquelle commence maintenant et continuera pour l’éternité même après ta mort corporelle… car le corps retourne à la poussière mais ton âme, elle, retourne à Dieu.

Si tu rends compte maintenant de ce merveilleux don que Dieu te donne gratuitement, tu viens de franchir le quatrième pas.

Maintenant, tu dois te repentir de tes péchés et t’en détourner ;  demander à Jésus de te sauver et d’entrer dans ta vie.

Dieu a promis dans (Romains 10.9-10) « Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus et si tu crois que Dieu l’a ressuscité des morts tu seras sauvé… car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice de Dieu et c’est en confessant de ta bouche qu’on parvient au salut. »

Si tu as passé ces cinq pas Dieu te donne Sa propre justice et Il te sauve à l’instant même.

Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

Oui, Dieu promet de sauver du péché et de l’enfer ; quiconque prie le Seigneur Jésus-Christ, en Lui demandant de devenir son Sauveur personnel.

Celui qui croit au Fils a la vie éternelle… et non aura la vie éternelle (Jean 3.36)

Si tu as fait tout cela sincèrement… alors bienvenue dans la famille de Dieu mon frère, ma sœur…

Ne base pas ton assurance sur tes émotions, mais sur la Parole de Dieu, car tes émotions changent de jour en jour tout comme la température… mais la parole de mon Dieu ne change pas.

 

(Auteur inconnu)

 

Quelques nouvelles

Quelques nouvelles  dans Quelques nouvelles Lait-et-miel-Page-2-300x70

 

Chers frères et sœurs,

Ce  blog  qui, je l’espère, vous édifie, exhorte, fortifie, enseigne… dans le Seigneur ; est ceci dit plus consacré à l’évangélisation parmi 5 autres.

Vous avez probablement constaté que je ne suis pas très active sur ce blog depuis quelque temps, pour diverses raisons que je ne pense pas utile d’expliquer :) .

Je ne l’abandonne pas pour autant mais vous invite à visiter  mes autres blogs :

Lait-et-Miel
http://au-commencement.over-blog.com/
(Sans pub)
Un « copier-coller » à, je dirais, 90 % environ de celui-ci (mais avec des pubs) ; de mon blog  :
Au commencement
http://aucommencement.centerblog.net/

… les 2  plus actifs :) .

Mais aussi , mes 2 blogs « à thème »

Églises de Maison
http://eglisesdemaison.over-blog.com/

Nee-Lee
http://nee-lee.over-blog.com/

Merci pour votre attention.

Que Dieu vous garde et vous protège jusqu’à Son retour très proche.

Soyez « grâcement » bénis (es)

Mireille (lait-et-miel)

Origine de la vie

Origine de la vie  dans Origine de la vie

 

CREATION ET EVOLUTION

 

La théorie de l’évolution est la conception prédominante concernant l’origine de la  vie et de l’univers au sein de la communauté scientifique contemporaine. Les croyants qui s’appuient sur la Bible doivent considérer attentivement les quatre observations suivantes à propos de l’évolution.

 

1Par le biais de la théorie de l’évolution, les adeptes du naturalisme tentent de donner une explication à l’origine et au développement de l’univers. Cette conception part le d’hypothèse qu’il n’existe aucun être créateur, divin et personnel capable d’avoir créé et façonné le monde. Au contraire, elle affirme que le monde s’est formé grâce à un concours de circonstances qui se sont accumulées les unes après les autres sur  plusieurs milliards d’années. Les partisans de la théorie de l’évolution affirment détenir les preuves scientifiques qui servent à confirmer leur hypothèse.

 

2 L’évolutionnisme n’est pas de nature véritablement scientifique. D’après la méthode scientifique, toute conclusion doit être fondé sur des preuves irréfutables qui proviennent d’expériences pouvant être reproduites dans n’importe quel laboratoire. Cependant, aucune expérience n’a pu et ne peut être faite pour tester et confirment des théories concernant l’origine de l’univers qui s’appuient sur un soi-disant « big bang » ou sur le développement progressif des êtres humains depuis leur forme la plus simple à leur forme la plus complexe. Par conséquent, l’évolution n’est qu’une hypothèse dénuée de toute « preuve » scientifique. Pour pouvoir l’accepter, il faut donc se fier à une théorie purement humaine. Par opposition, le peuple de Dieu, quant à lui, se fie au Seigneur et à Sa révélation inspirée qui stipule qu’Il a créé toutes  choses à parti de rien.

 

Hébreux 11.3 : « C’est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu’on voit n’a pas été fait de choses visibles. »

 

3 Nous ne pouvons contester le fait que certaines espèces d’êtres vivants ont connu des changements et se sont développés. Par exemple, certaines variétés d’espèces ont tout simplement disparu ; d’un autre côté, nous assistons occasionnellement à la formation de nouvelles souches au sein même d’une espèce déjà existante. Mais il n’existe aucune preuve, pas même une preuve géologique, capable de supporter la théorie selon laquelle une espèce d’être vivant aurait évolué un beau jour à partir d’une autre. En revanche, nous avons des preuves qui corroborent la déclaration de la Bible qui affirme que Dieu a créé chaque être vivant « selon son espèce ».

 

Genèse 1.21 : « Dieu créé les grands poissons et tous les animaux vivants qui se meuvent, et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce ; Il créa aussi tout oiseau ailé selon son espèce. Dieu vit que cela était bon. »

 

Genèse 1.24-25 : « Dieu dit : Que la terre produise des animaux vivants selon leurs espèces, du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Et cela fut ainsi.25 Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon. »

 

4 Les croyants qui s’appuient sur la Bible doivent également rejeter la théorie de « l’évolution théiste ». Cette dernière adopte la plupart des conclusions de l’évolution naturaliste, ajoutant simplement l’idée que Dieu est à l’origine du processus évolutionniste. Cette théorie nie la révélation biblique qui attribue à Dieu un rôle actif dans tous les aspects de la création. Lorsque, par exemple, nous examinons Genèse 1, nous remarquons que les verbes les plus importants ont Dieu pour sujet, à l’exception de Genèse 1.12 (qui fait référence à l’accomplissement de l’ordre que Dieu donne au verset 11) et de l’expression « il y eut un soir, et il y eut un matin » qui revient à plusieurs reprises. Dieu n’apparaît donc pas ici comme une personne qui dirige le processus de l’évolution sans pour autant y prendre part, mais comme le créateur actif de toutes choses.

 

Colossiens 1.16 : « Car en lui ont été créées toutes choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. »

 

Genèse 1

 

1.1

 

Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.

1.2

La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.

1.3

Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.

1.4

Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres.

1.5

Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour.

1.6

Dieu dit: Qu’il y ait une étendue entre les eaux, et qu’elle sépare les eaux d’avec les eaux.

1.7

Et Dieu fit l’étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l’étendue d’avec les eaux qui sont au-dessus de l’étendue. Et cela fut ainsi.

1.8

Dieu appela l’étendue ciel. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le second jour.

1.9

Dieu dit: Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse. Et cela fut ainsi.

1.10

Dieu appela le sec terre, et il appela l’amas des eaux mers. Dieu vit que cela était bon.

1.11

Puis Dieu dit: Que la terre produise de la verdure, de l’herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi.

1.12

La terre produisit de la verdure, de l’herbe portant de la semence selon son espèce, et des arbres donnant du fruit et ayant en eux leur semence selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.

1.13

Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le troisième jour.

1.14

Dieu dit: Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années;

1.15

et qu’ils servent de luminaires dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi.

1.16

Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles.

1.17

Dieu les plaça dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre,

1.18

pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d’avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon.

1.19

Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le quatrième jour.

1.20

Dieu dit: Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants, et que des oiseaux volent sur la terre vers l’étendue du ciel.

1.21

Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants qui se meuvent, et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce; il créa aussi tout oiseau ailé selon son espèce. Dieu vit que cela était bon.

1.22

Dieu les bénit, en disant: Soyez féconds, multipliez, et remplissez les eaux des mers; et que les oiseaux multiplient sur la terre.

1.23

Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le cinquième jour.

1.24

Dieu dit: Que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce, du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Et cela fut ainsi.

1.25

Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.

1.26

Puis Dieu dit: Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.

1.27

Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme.

1.28

Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.

1.29

Et Dieu dit: Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d’arbre et portant de la semence: ce sera votre nourriture.

1.30

Et à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel, et à tout ce qui se meut sur la terre, ayant en soi un souffle de vie, je donne toute herbe verte pour nourriture. Et cela fut ainsi.

1.31

Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le sixième jour.

 

La séparation spirituelle des croyants

Le concept  de la séparation du mal est fondamental à la relation que Dieu entretient avec Son peuple. Selon la Bible, cette séparation se fait en deux dimensions ; l’une négative et l’autre positive : se séparer moralement et spirituellement du péché et de tout ce qui est contraire à Jésus-Christ, à Sa justice et à la Parole de Dieu ; s’approcher de Dieu dans une relation intime, par la consécration, l’adoration et le service. Dans l’optique de ce double sens, la séparation aboutit à une relation dans laquelle Dieu devient notre Père céleste vivant en nous, Il est notre Dieu et nous devenons Ses fils et Ses filles.

 

Dans l’A.T, la séparation est une exigence à laquelle Dieu ne doit se soustraire. Il (le peuple) devait être saint et mis à part de tous les autres peuples afin d’appartenir à Dieu et à Lui seul. Dieu a puni le peuple en l’envoyant en exil en Assyrie et à Babylone principalement parce que celui-ci persistait dans son désir de s’adapter aux pratiques idolâtres et aux modes de vie malsain des nations avoisinants.

 

Dans le N .T, Dieu a ordonné la séparation des croyants de la corruption du système de ce monde et du compromis impie ; de ceux qui dans l’Église, pèchent et refusent de se repentir et de faux docteurs ; des Églises ou des sectes qui promulguent des erreurs théologiques et nient la vérité biblique.

 

Notre attitude dans cette séparation doit être marquée par la haine du péché ; de l’injustice et du système de ce monde corrompu ; l’opposition à la fausse doctrine ; un véritable amour pour ceux de qui nous devons nous séparer ; le parachèvement de notre sanctification dans la crainte de Dieu.

 

Parce que nous sommes enfants de Dieu, le but de la séparation et que nous puissions persévérer dans le Salut ; dans la foi ; et dans la sainteté ; vivre pleinement pou Dieu comme étant notre Seigneur et notre Père et convaincre les incroyants de ce monde de la vérité et des bénédictions de l’Évangile.

 

Si nous nous appliquons à nous mettre à part de tout ce qui est mauvais   ; Dieu nous récompensera en nous attirant près de lui ; nous connaîtrons ainsi Sa protection, Sa bénédiction et  Ses soins paternels. Il a promis d’être tout ce qu’un bon père devrait être. Il sera notre consolateur et notre guide ; Il nous aimera et nous chérira comme Ses propres enfants.

 

Le refus des croyants de se séparer eux-mêmes du mal, conduira inévitablement à la perte de leur relation intime avec Dieu ; d’un accueil favorable par le Père et de nos droits en tant qu’enfants.

 

La providence de Dieu

Dieu permet à l’homme de subir les conséquences du péché qui est entré dans le monde à cause de la chute d’Adam et Ève. On peut citer l’exemple de Joseph qui a beaucoup souffert à cause de la jalousie et de la cruauté de se frères. Ces derniers l’ont rendu et il est devenu esclave de Potiphar en Égypte (Genèse 37.39). Alors qu’il vivait de façon à plaire à Dieu, il a été injustement accusé d’immoralité et a été jeté en prison (Genèse 39), pendant plus de 2 ans. Dieu permet parfois que nous souffrions à cause de mauvaises actions des autres ; quoi qu’il en soit, Il peut intervenir et faire en sorte que leurs œuvres mauvaises concourent à l’accomplissement de Sa volonté. D’après Joseph, Dieu a agit de façon à ce que les mauvaise actions de ses frères leur sauve en fin de compte, la vie (Genèse 45.5 ; 50.20)

 

La providence divine et nous

 

La  Bible révèle que, pour pouvoir jouir de cette providence, nous devons assumer certaines responsabilités :

 

ü Nous devons obéir à Dieu et à Sa volonté révélée. Dans l’exemple de Joseph (Genèse 39), il apparaît clairement que c’est parce qu’il a honoré Dieu en demeurant intègre que Dieu l’a honoré en demeurant à ses côtés. De même, pour que Dieu puisse protéger Jésus contre Hérode qui essayant désespérément  de le tuer, ses parents on dû obéir à Dieu et fui l’Égypte. Dieu a promis d’aplanir les sentiers de ceux qui le craignent et le reconnaissent dans toutes leurs voies (Proverbes 3.5-7).

 

 A travers la providence, Dieu dirige les affaires de l’Église et celles de chacun de nous, Ses serviteurs. Nous devons être constamment en accord avec la volonté de Dieu pour notre vie lorsque nous Le servons et que nous parlons de Lui aux autres.

 

Nous devons donc aimer Dieu et nous soumettre à Lui par la foi en Christ si nous désirons qu’Il fasse en sorte que toutes choses concourent à notre bien (Romains 8.28).

 

Dieu prendra de soin de nous au sein de notre affliction si tant est que nous l’implorions au travers d’une prière persévérante et par la foi. Si nous prions et Lui faisons confiance, nous reconnaîtrons alors Sa paix (Philippiens 4.6-7) ; nous recevrons Sa fors (Ephésiens 3.16 ; Philippiens 4.13) ; ainsi que Sa miséricorde, Sa grâce et Son secours dans nos besoins (Hébreux 4.16 ; Philippiens 4.6). Nous pouvons prier par la foi en notre faveur ou en faveur des autres.

 

Bible « Esprit et Vie »

http://www.clcfrance.com/bible-d-etude-esprit-et-vie_ref_LIFB020.html

Témoignage d’un ancien responsable Témoin de Jéhovah

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ3q_xYZP0kn7huylJNaQsZ37P7D5m64kD1xROgfck7iHrrqe4P

Témoignage d’un ancien responsable Témoin de Jéhovah

 

 

 
On me demande de suivre la Société où qu‘elle aille. Suis-je un apostat parce que je préfère plutôt suivre l’Agneau où qu’il aille? (Révélation 14:4)

Car vous étiez errants comme des brebis,

mais maintenant vous êtes retournés au berger et au surveillant de vos âmes.

1 Pierre 2:25 Darby


Premier contact

C’est à l’âge de 17 ans que j’ai eu mon premier contact avec les Témoins de Jéhovah. Catholique de naissance, je n’avais jamais eu une Bible en mains jusque-là et ma connaissance des Évangiles se limitait aux brefs résumés de petites histoires sur Jésus entendus à la messe du dimanche ou lors du catéchisme et qui commençaient presque toujours par : en ce temps-là, Jésus dit à ses disciples.. Je fus donc très impressionné lorsqu’un TJ attira mon attention sur la date de 1914 qui, selon les prophéties bibliques, marquerait le commencement de la dernière génération avant la fin du monde.


Non seulement, les TJ avaient prédit cette date des dizaines d’années à l’avance mais les événements depuis 1914 – guerres mondiales, épidémies, famines, tremblements de terre – semblaient leur donner raison. Comme des millions d’autres de par le monde, je fus séduit par ce message et je me suis bientôt mis à le prêcher de porte en porte pendant environ 43 années.

Au cours des années, mon zèle fut récompensé par des responsabilités de plus en plus grandes dans l’œuvre. C’est ainsi que j’ai servi comme surveillant président dans sept congrégations. J’avais directement contribué à la fondation de trois de ces congrégations par mon activité à plein temps pendant 15 années. Un jour, j’ai reçu du «collège central» de Brooklyn, New York, ma nomination comme surveillant de circonscription (genre d’inspecteur qui visite régulièrement une vingtaine de congrégations).


De par mes fonctions, je passais parfois des semaines dans les filiales de la Société Watch Tower et j’avais acquis des connaissances très détaillées sur le fonctionnement de l’œuvre, notamment sur les instructions confidentielles. J’avais également des contacts personnels avec des membres du collège central dont j’ai également traduit des discours lors de certaines assemblées.

Étant, comme eux, un «membre oint», j’étais autorisé à prendre part au pain et au vin lors du Mémorial annuel (seulement 8756 TJ ont eu ce droit sur 13 896 312 assistants dans 233 pays et îles en 1998). Je n’ai jamais compté mes nombreux discours dans les congrégations et lors des assemblées dans différents pays jusqu’aux grandes assemblées telles celles du Yankee Stadium à New York.


Plus tard, j’ai fondé une famille et avec mon épouse et nos cinq enfants, nous étions très souvent invités à participer au programme des assemblées régionales, nationales et internationales où nous étions présentés comme une famille modèle de TJ. Les trois filles les plus âgées entreprirent à leur tour le service de pionnier permanent et épousèrent des pionniers permanents qui servent comme anciens jusqu’à ce jour.


Bien que la Société Watch Tower recommande de se limiter à la lecture de ses propres publications – ce que j’ai fait pendant des années en lisant tous les livres de C.T. Russell, de J.F. Rutherford et ce qui fut publié jusqu’à récemment – par la suite, je me suis constitué une bibliothèque contenant de nombreux ouvrages «du monde». Je me suis bien rendu compte que les dirigeants des TJ s’étaient trompés bien souvent dans leurs prédictions et dans leurs explications de la Bible.


Toutefois, j’ai toujours excusé ces erreurs en les attribuant à l’imperfection humaine jusqu’à il y a environ un an. En visitant un intéressé avec lequel je conduisais une étude biblique pour en faire un disciple, je le trouvais très soucieux. Il me confia que c’était suite à une émission télévisée sur les TJ. Lorsque je lui ai demandé ce qui l’inquiétait à ce point, il me proposa de me montrer ce reportage qu’il avait enregistré.


J’avais déjà vu beaucoup d’émissions contre les TJ – elles étaient généralement mal faites et au lieu d’ébranler un témoin, elles ne faisaient que renforcer sa conviction. Mais ce que je vis et entendis ce jour là chez cet «intéressé» était vraiment révélateur.


La génération de 1914

L’argumentation était basée sur un livre écrit par Raymond Franz, ancien membre du collège central de Brooklyn . Son livre Crise de conscience (en cours de traduction en français) dévoilait que les membres du collège central savaient au moins depuis 1978 que 1914 ne pouvait pas être la date de l’établissement du Royaume dans les cieux et que par conséquent, la génération de 1914 ne verrait pas la fin. R. Franz écrivit cela en 1983. À présent, il est devenu évident que la génération de 1914 est passée et «Harmaguédon» n’est pas venu!


Service militaire

Malgré cela, cette date erronée continue à être publiée régulièrement dans les publications. J’appris aussi qu’il y a une vingtaine d’années, les dirigeants savaient qu’il n’y avait aucune raison biblique pour que les frères refusent de faire un service civil à la place du service militaire. Une majorité des membres du collège central était pour un changement mais, parcequ’une majorité de 2/3 n’était pas atteinte, les jeunes témoins continuèrent à aller en prison jusqu’en 1996 où La Tour de Garde du 1er Mai 1996 communiqua enfin le changement de compréhension.


J’étais choqué et outré de tant d’insensibilité de la part d’hommes que nous considérions comme des «bergers» . Dans un pays francophone, la durée d’incarcération était d’abord de cinq ans, plus tard réduite à trois et enfin à un an. J’en ai connu qui étaient respectivement sept et onze ans en prison à cause de leur refus de faire un service civil.


Un jour, j’étais invité chez l’un d’eux qui avait finalement été libéré sans avoir cédé aux autorités. Cet homme était un invalide. Il sursautait au moindre bruit et avait un regard terrorisé. J’ai admiré le courage et le dévouement de son épouse, victime comme lui des conséquences d’un faux enseignement pour lequel aucun des dirigeants ne s’est excusé dans La Tour de Garde.


Au contraire, ils ont tout simplement écrit: «certains ont pensé que…» alors que tous les TJ devaient penser que… Si un témoin acceptait de faire le service civil, il était considéré comme exclu et il fallait qu’il fasse une demande de réintégration s’il voulait revenir dans l’organisation.


À ma connaissance, aucun de ces exclus n’a été réhabilité pour avoir été traité injustement, puisqu’il avait agi en conformité avec la Bible.


Transfusion sanguine

Il y a eu pire que cela. Il y a ceux qui ont refusé une transfusion de sang en croyant que c’était la volonté de Dieu. Combien ont perdu ainsi la vie? Il n’y a jamais eu de chiffres publiés sur le nombre de TJ qui sont morts ainsi.

Le Dr Jerry Bergman et David Reed sont arrivés à la conclusion qu’il en meurt entre 450 et 1150 par an!


Quand on pense que les transfusions de sang sont interdites chez les TJ depuis environ 50 ans! (Voir Blood Transfusion du Dr. Jerry Bergman, Witness Inc., page 3. Le Dr Jerry Bergman est un expert auprès des tribunaux des États-Unis pour les questions touchant les TJ. Il a écrit plus de 20 livres et plus de 400 articles dans des ouvrages spécialisés).


À la lecture de ces faits, beaucoup se demanderont: pourquoi les TJ acceptent-ils tout cela? C’est parcequ’ils croient que cette organisation est le «canal de Dieu sur terre».


Les temps des Gentils

Le témoin qui n’accepte plus une croyance spécifique aux TJ par exemple qu’en 1914 les temps des Gentils ou des nations ont pris fin et que le Royaume de Dieu a été établi dans les cieux et la présence annoncée du Christ a commencé ou que seulement 144 000 chrétiens iront au ciel – celui-là risque à tout moment l’exclusion. C’est ce qui peut lui arriver de pire, oui même pire que la mort! (Tour de Garde 1.4.1986 p. 3031)

Suite à la lecture du livre de Raymond Franz qui me permettait d’avoir pour la première fois accès à ce qui se déroulait lors des réunions secrètes des membres du collège central, je me suis rendu compte que je me trouvais dans une secte dirigée par une dizaine d’hommes.


Pendant les six mois qui ont suivi, j’ai vérifié minutieusement toutes les informations contenues dans ce livre à l’aide de la Bible et, pour ce qui est de la chronologie, également à l’aide d’encyclopédies.


Il y a environ cinq ans, j’avais déjà démissionné de toutes mes fonctions parceque je ne pouvais plus, en toute bonne conscience, collaborer étroitement avec la Société Watch Tower, mais à présent la mesure était pleine.


Parvenu à ce stade, je ne pouvais plus garder pour moi les faits. Je me suis donc mis à parler des preuves vérifiables et irréfutables que nous étions dans l’erreur sur 1914 calculé à partir d’une date fausse (607 av.n.è au lieu de 587 av.n.è pour la destruction de Jérusalem).


De tous ceux avec lesquels j’ai discuté de cela, un seul m’a trahi en me dénonçant aux anciens de la congrégation. Un comité judiciaire fut alors formé composé de trois anciens et j’ai été exclu.


Un comité judiciaire fut alors formé composé de trois anciens et j’ai été exclu. Lorsqu’ils m’ont informé de cette décision, j’ai immédiatement fait appel à la filiale d’Allemagne. Voici la traduction de ma lettre d’appel:

La lettre d’appel
Ndlr : Pour ceux qui veulent lire la lettre d’appel , allez sur le lien ci dessous (rubrique témoignages).


Je n’ai jamais reçu de réponse à ma lettre adressée à la Wachtturm-Gesellschaft alors que pendant 43 années, j’avais donné le meilleur de moi-même en soutenant loyalement une organisation que je croyais être la seule vraie religion. Un comité judiciaire d’appel fut formé et le 21 septembre 1998 je faisais face à six juges (à l’exclusion du public ou d’un avocat comme c’est toujours le cas chez les TJ). Les points soulevés dans ma lettre d’appel furent ignorés et après plusieurs tentatives de prouver les faits mentionnés dans ma lettre avec les publications de la Société Watch Tower et n’ayant pas obtenu la parole pour me défendre, j’ai calmement rangé les Tour de Garde et ma Bible et – puisque maintenant tous mes juges se taisaient – j’ai leur ai dit en relevant la tête et en les regardant à la ronde: «Lorsque Jésus était devant le sanhédrin, il était prisonnier. En ce qui me concerne, je ne vois pas pourquoi rester parmi vous puisque je ne peux même pas présenter ma défense. À la différence de Jésus, je ne suis pas arrêté ni lié, je vais donc vous quitter mais je ne quitte pas la communauté des frères et sœurs que j’aime toujours» Le verdict initial d’exclusion fut confirmé par ces juges. Je l’ai appris le 24 octobre par un autre TJ qui était étonné que je l’ignorais.


À présent

À présent, en mars 1999, je suis heureux de suivre – non plus une dizaine d’hommes – mais le Bon Berger Jésus Christ. Chaque année, des dizaines de milliers de TJ quittent l’organisation. Je sais maintenant où vont bon nombre d’entre eux depuis que je suis en contact avec certains – ils sont maintenant devenus, eux aussi, des disciples et des Témoins de Jésus qui les mène au Père. J’ai fait la connaissance de bon nombre de chrétiens dont la foi et l’authenticité ne peuvent être mis en doute alors que ces gens sont classés comme des antichrists égarés par la «grande prostituée Babylone la Grande» et dignes de la destruction à Harmaguédon. Certains de ces chrétiens sont devenus pour moi de vrais amis et je suis heureux d’être considéré comme tel par eux. J’éprouve toujours un profond amour fraternel pour mes anciens compagnons chez les TJ malgré que beaucoup d’entre eux, égarés et aveuglés, me lapideraient comme «apostat» s’ils le pouvaient. Le jour où ils se rendront compte à leur tour qu’ils croient à beaucoup de fables, puissent-ils trouver le Bon Berger qui les consolera et les mènera vers le Père où ils jouiront enfin, comme tant d’autres, d’une éternité sans que qui que ce soit ne puisse jamais plus les égarer et les exploiter. Ils auront tous pris à cœur les paroles de Jésus dans Jean 8:31-32: «Si vous demeurez dans ma Parole, vous êtes vraiment mes disciples, et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous libérera.»


Quant à moi, mes décennies passées chez les TJ n’étaient pas du temps perdu. J’ai fait une expérience unique qui me permet à présent d’aider les victimes des sectes et qui me servira de leçon pour l’éternité:

Le pire ennemi de la vérité n’est pas le mensonge évident mais plutôt celui qui ressemble le plus à la vérité!

K.H. Geis

 

Source : http://www.blogdei.com/12678/ancien-temoin-de-jehovah-le-pire-ennemi-de-la-verite-n%E2%80%99est-pas-le-mensonge-evident-mais-plutot-celui-qui-ressemble-le-plus-a-la-verite/

Plus de témoignages

http://www.vigi-sectes.org/

Tout sur les Témoins de Jéhovah

http://www.dangersecte-info.blogspot.com/

Séduction – Apostasie

Séduction

Apostasie

Séduction - Apostasie  dans Séduction - Apostasie

 

Titres des articles

Abus spirituel – Les 30 critères du manipulateur

Halloween : Festival païen

Ce que tout catholique devrait savoir

L’esprit de Noël

Savez-vous ce que c’est Babylone ?

Rick Warren

Le petit monde de Benny Hinn

Le christianisme paganisé

Sortez du milieu d’eux

La nouvelle louange éangélique vient-elle de Dieu ?

Evangile de prospérité : hérésie des temps modernes

Un christianisme « hors d’état de nuire »

Ces pasteurs extravagants et amoureux de l’argent dont le comportement fait chuter les plus faibles

Le semence de l’apostasie

Pleurez pour vos bergers !

Sors de Babylone : Les 3 anges

Ils se sont débarassés de la croix

La Parole de Dieu nous suffit

Les 5 étapes d’une manipulation et destruction par l’évangile de la prospérité et du résultat

La simplicité de Christ

Évangile de prospérité

Un christiasnisme « Hors d’état de nuire »

Les charlatans de l’Evangile

Les 4 clefs du discernement

Le discernement

Des loups ravisseurs déguisés en ministres de Christ

Devons-nous dénoncer les fausses doctrines et nommer les faux docteurs ?

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRY08xPhpivEHMiJrg2j-9HMThzH630wnrzhYXmEIkm3-0YMHvDJe trouve regrettable que l’on considère les jeunes brebis, en âge ou récemment converties ; pour des « idiotes » incapables de comprendre, recevoir, entendre  la vérité et la réalité comme si elles vivaient sur une autre  planète du style « Tout le monde est beau, tout le monde il est gentil »… même, et surtout, dans un monde chrétien !

Il m’a été quelquefois reproché, ici comme ailleurs, d’être un danger (À bon entendeur : salut :) !) pour ces jeunes/nouvelles brebis parce que je permets (Oh, scandale !) de transmettre, ici comme ailleurs, des articles que chacun, chacune peut trouver facilement sur le web… nouvelles brebis ou pas ; concernant la Séduction-Apostasie… 

Alors je me pose des questions : doit-on laisser les jeunes/nouvelles brebis, comme les anciennes d’ailleurs ; se laisser piéger par n’importe qui par manque de connaissance, sans leur donner les moyens de discerner, en leur cachant une réalité des signes de la fin des temps ; sous prétexte de « douceur »… à l’extrême !!! La douceur n’est pas une mièvrerie religieuse ; les choses peuvent être dites en douceur ; il ne s’agit évidemment pas de brutaliser physiquement ou verbalement ; mais il faut dire la réalité et vérité !

Ne vont-elles pas, un jour, découvrir ce qu’on leur a caché ; voir, comprendre, réaliser… combien on les a trompées en leur cachant une certaine réalité ? Et devrions-nous, à ce moment, être étonnés d’avoir leurs reproches de ne pas les avoir averties ? Ne seront-elles pas tristes, décontenancés, blessées…http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTr25X6Op4_PWlF3D_bLn3__fvyAClkWBx7XpxP7lUzpR0eg9Jm voire effrayées de constater que leurs frères et sœurs n’ont pas su ou même voulu les avertir ; en pratiquant la « politique de l’autruche » ? Est-ce que ce n’est pas aussi laisser la place au diable d’agir tranquillement pendant qu’on les « couve » à outrance ? Et nous ? Serons-nous fiers de nous ? Qu’en pense le Seigneur ?

Mon expérience de victime n’est pas un hasard. Je me dois d’alerter chacun de mes bien-aimés (es) frères et sœurs, jeunes ou vieux sur certains dangers qui sont réels… comme d’autres dangers comme ceux sur le Web par exemple

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQcXnFR4LzPzovP1nfbR4CtyqLi_i1Le1KM30CRG0-YdaJniJ2hTwET VOUS , qu’avez-vous à cœur pour entourer, de diverses manières, nos frères et sœurs, jeunes ou moins jeunes ?

Soyez (et moi avec :) !) pleinement et multiplement bénis (es)http://danberarde.chez.com/signatures/mireille/mireille01.gif ♥♥♥ 

Créatrice de ce blog

 Devons-nous dénoncer les fausses doctrines et nommer les faux docteurs ?

Evangile de prospérité : hérésie des temps modernes

http://www.eglisephiladelphia.com/etudes-bibliques/fausses-doctrines/evangile-de-prosp%C3%A9rit%C3%A9-h%C3%A9r%C3%A9sie-des-temps-modernes/

 

apostasie dans Séduction - Apostasie2.Thessaloniciens 2.1
« Pour ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères,de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu’on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là.Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu.Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j’étais encore chez vous ?Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps.Car le mystère de l’iniquité agit déjà; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu.Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement.L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers,et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés.Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge,afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés.Pour nous, frères bien-aimés du Seigneur, nous devons à votre sujet rendre continuellement grâces à Dieu, parce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l’Esprit et par la foi en la vérité.C’est à quoi il vous a appelés par notre Évangile, pour que vous possédiez la gloire de notre Seigneur Jésus Christ.Ainsi donc, frères, demeurez fermes, et retenez les instructions que vous avez reçues, soit par notre parole, soit par notre lettre.Que notre Seigneur Jésus Christ lui-même, et Dieu notre Père, qui nous a aimés, et qui nous a donné par sa grâce une consolation éternelle et une bonne espérance… »

arcenciel21

Nouvelle alliance

 » Or (la preuve qu’elle n’était pas irréprochable nous est donnée par cette parole où) le Seigneur déclare sous la forme d’un reproche (contre les juifs) :
« Voici, des jours viendront, dit le Seigneur, où je conclurai avec la maison d’Israël et la maison de Juda une nouvelle alliance. Elle ne ressemblera pas à celle que j’ai conclue avec leurs ancêtres lorsque je les ai pris par la main pour les faire sortir d’Egypte.
Comme ils ne sont pas demeurés fidèles à mon alliance, moi aussi, de mon côté, je me suis détourné d’eux, dit le Seigneur. Mais après ce temps-là, je veux contracter une autre alliance avec la maison d’Israël, dit le Seigneur : Je ferai pénétrer mes lois dans leur pensée, je les graverai dans leur coeur. Alors vraiment, je serai pour eux leur Dieu, et ils seront pour moi mon peuple. En ces temps-là, il ne sera plus question de s’instruire l’un l’autre, et de dire à son concitoyen ou à son frère : Apprends donc à connaître le Seigneur. Car tous me connaîtront, du plus petit jusqu’au plus grand. Je pardonnerai leurs mauvaise actions, je ne me souviendrai absolument plus de leurs péchés. »Hébreux 8.8-12 (Parole Vivante)

Matthieu 7.12-20

12 Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes.

13 Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là.

14 Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent.

15 Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtement de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.

16 Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ?

17 Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.

18 Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits.

19 Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.

20 C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.

~~~~~~~~~

 logo_gd

http://www.info-sectes.org/

61121521
Danger sectes Sataniques http://www.dangersecte-info.blogspot

http://www.google.com/search?ie=UTF-8&oe=UTF-8&sourceid=navclient&gfns=1&q=sectes

http://www.cft-france.org/secte.htm

 

 

 

Religion ou Evangile ?!

 

Religion ou Evangile ?!  dans Religion ou Evangile ?!

 

Religion  ou  Évangile?!

 

 

Il y a plusieurs religions mais, un Seul Évangile.Il y a une énorme différence entre religion et Évangile.

La religion est œuvre d’homme, l’Évangile est don de Dieu.
La religion, c’est ce que l’homme fait pour Dieu,l’Évangile, c’est ce que Dieu a fait pour l’homme.

La religion c’est l’homme en quête de Dieu  ;  l’Évangile, c’est Dieu cherchant l’homme.

La religion consiste pour l’homme à grimper l’échelle de sa propre justice avec l’espoir de rencontrer Dieu au dernier barreau. Mais, l’Évangile consiste à descendre l’échelle, par l’incarnation de Jésus-Christ; pour nous rencontrer, nous pécheurs, au barreau le plus bas.
La religion est bonne volonté, l’Évangile est Bonne Nouvelle.


La religion est bons conseils, l’Évangile est Glorieuse Proclamation.


La religion prend l’homme et le laisse tel qu’il est. L’Évangile prend l’homme tel qu’il est, mais, pour en faire ce qu’il
doit être.


La religion réforme l’extérieur, l’Évangile transforme l’intérieur.


La religion blanchit la surface, l’Évangile blanchit à fond.

Parfois, la religion n’est qu’une comédie. L’Évangile est vie.


L’Évangile est  « Puissance de Dieu pour le Salut de Quiconque croit ».


« Il y a beaucoup de religions mais, un Seul DIEU. Votre foi est-elle une religion ou un Salut ? »
(Pasteur J.T.Seamands dans « La Bible dans le Monde »,n°130)

Il y a plusieurs événements dans la Bible :

Nicodème et Jésus : Jean 3, 1 à 11
La samaritaine et Jésus : Jean 4, 1 à 42
Zachée : Luc 19, 1 à 10
Guérison des 10 lépreux, un seul revient à Jésus pour le salut :
Luc 17, 11 à 19
Corneille et Pierre : Actes 10
Saul de Tarse : Actes 9
La nouvelle naissance : II Corinthiens 5,17
Morts au péché et vivants en Christ : Romains 6, 1 à 4 .

Et etc…. !!!!!

Michel KOSIANSKI

 

On s’est é…cla…té !!!

On s'est é...cla...té !!! dans On s'est é...cla...té !!!                                               ON S’EST É…CLA…TÉ !!!

Par Nicolas Panza

icon_txt_taillem dans On s'est é...cla...té !!! icon_txt_taillep icon_txt_pdf icon_txt_imprimer

btn_telech_readspeaker

« Jeune homme, réjouis-toi dans ta jeunesse, livre ton cœur à la joie pendant les jours de ta jeunesse, marche dans les voies de ton cœur et selon les regards de tes yeux ; mais sache que pour tout cela Dieu t’appellera en jugement. Bannis de ton cœur le chagrin, et éloigne le mal de ton corps ; car la jeunesse et l’aurore sont vanité. Mais souviens-toi de ton créateur pendant les jours de ta jeunesse, avant que les jours mauvais arrivent et que les années s’approchent où tu diras : Je n’y prends point de plaisir » Ecclésiaste 12/1-3

Voilà l’avertissement « préféré » des pasteurs pour les jeunes.
Mais plus loin que le pasteur, le parent, ou que qui que ce soit d’autre, c’est l’avertissement du Père céleste à son enfant ou celui qui ne l’est pas encore.
La jeunesse, et plus largement la vie ici-bas ne dure pas.
Elle sera brusquement arrêtée, tôt au tard, pour chacun d’entre nous.

«Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement, de même Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut.»Hébreux 9/27-28
Comme l’ecclésiaste, l’auteur de l’épître aux Hébreux met en garde contre l’oubli de ce qui suivra notre vie: le jugement.

Ce n’est pas qu’on doive vivre dans la crainte du jugement, mais nous ne devons pas l’oublier. L’autre chose à ne pas oublier… Le retour du Seigneur pour venir chercher «ceux qui l’attendent pour leur salut». Il semble que dans cette période de la vie qu’est la jeunesse (et pas que celle là d’ailleurs), on attend et se prépare pour tout un tas de choses, mais… pas celle là !

Mais… n’oublions pas le titre

Dans les bizarreries de l’argot, du langage moderne, à la mode, (etc…) on trouve une expression qu’on emploie souvent après une fête, un repas, un spectacle, et des fois même après des excès en tout genre: «On s’est éclaté…», «…On a jamais autant rigolé,… aussi bien « bouffé » (oups mangé),… autant bu, ou fumé…»

On dit souvent ça après une bonne soirée bien organisée, pour que tout le monde puisse pour un moment «s’éclater». Le hic, c’est que, c’est pour un moment ! Parce qu’une fois qu’on s’est éclaté, on a encore besoin de s’éclater, et encore besoin de sensations plus fortes, plus drôles, plus «amusantes, éclatantes…».
On s’est tellement bien « éclaté », que le lendemain… on est « éclaté » . On n’a plus la force de rien faire… Même pas de venir louer le Seigneur le Dimanche au culte.

Avant c’était «Saturday night fever» (« Saturdeil naillte fiveur » pour ceux qui parlent pas anglais).
Mais maintenant c’est même dès le jeudi soir, ou après-midi pour les plus jeunes.
Il y a comme une addiction à la fête, sans ça on n’est pas heureux.
Notre génération a oublié la fin de l’histoire…
On s’éclate tellement qu’on a oublié qu’à la fin on peut s’éclater,… dans le mauvais sens du terme, comme un ballon de baudruche qu’on aurait trop gonflé.
Parce qu’en fin de compte, les fêtes qui laissent ton cœur dans l’état dans lequel il était avant, ça va te «gonfler», et tu risques d’éclater.
Le pire c’est que pour remplir un ballon, on le rempli avec de l’air et à l’intérieur il n’y a que du vide.

La définition du mot éclater c’est: se briser, se rompre avec violence, se séparer en plusieurs élément, se briser en mille morceaux, produire un bruit violent et soudain.
On utilise ce mot aussi pour une guerre qui éclate, une colère qui révèle un caractère contenu (mais bien présent…).

Ça c’est «l’éclate» !…

Alors avant que tu aies trop de lendemains qui déchantent, que tu sois trop éclaté, brisé, cassé… souviens-toi de ton créateur. Car lui ne veut pas que tu t’éclates, Il veut faire éclater sa gloire dans ta vie. Tu peux découvrir comment une « vraie » relation avec Dieu c’est « l’éclate ».
L’Eternel dit à Moïse: Va vers Pharaon, car j’ai endurci son cœur et le cœur de ses serviteurs, pour faire éclater mes signes au milieu d’eux. C’est aussi pour que tu racontes à ton fils et au fils de ton fils comment j’ai traité les Egyptiens, et quels signes j’ai fait éclater au milieu d’eux.
Et vous saurez que je suis l’Eternel. (Exode 10/1-2)

 

 

 

 

share_top_left

Dieu n’a pas donné la loi pour que nous l’observions, mais pour que nous l’enfreignions

Dieu n’a pas donné la loi pour que nous l’observions, mais pour que nous l’enfreignions dans Dieu n'a pas donné la loi pour que nous l'observions... varesunsauveurvousestn

Dieu n’a pas donné la loi pour que nous l’observions, mais pour que nous l’enfreignions

 

Tous ceux qui lisent la Bible et tous ceux qui comprennent la volonté de Dieu savent que Dieu ne nous a pas donné la loi en pensant que nous l’observions. La loi n’est pas là pour que nous l’observions, mais pour que nous l’enfreignions. En effet, Dieu nous a donné la loi pour que nous la transgressions. Peut-être est-ce là une affirmation que beaucoup d’entre vous entendent pur la première fois et qi vous paraît bizarre. Dieu sait depuis le commencement que le péché est en vous. Lui sait, mais vous, vous l’ignorez. C’est la raison pour laquelle Dieu vous a donné la loi à transgresser : pour que vous appreniez à vous connaître. Dieu sait que vous êtes mauvais, mais vous, vous pensez que vous êtes quelqu’un de très bien. C’est pour cela qu’Il a donné la loi. Quand vous l’aurez transgressée un certain nombre de fois, vous comprendrez que le péché est en vous. Tant que vous n’aurez pas compris cela, vous ne pourrez pas expérimenter le salut. C’est seulement quand vous reconnaîtrez que vous êtes impuissant et que vous ne pouvez pas continuer à vous conduire de la sorte, que vous serez disposé à accepter le Seigneur Jésus comme votre Sauveur. C’est alors seulement que vous serez prêt à la grâce de Dieu.

 

Nous avons déjà vu que, pour recevoir la grâce, l’homme doit s’humilier. Nous sommes pécheurs et nous avons commis des péchés. Qu’est-ce qui nos conduit à nous humilier ? C’est la loi. Les êtres humains sont orgueilleux. Ils pensent qu’ils sont forts et bons. Mais Dieu nous a donné la loi et une fois que nous regardons à cette loi, nous ne pouvons que nous humilier et confesser qu’il n’y a rien de bon en nous. C’est ce que veut dire Paul en expliquant qu’avant d’avoir lu dans la loi que nous ne devions pas convoiter, il ignorait ce qu’était la convoitise. Mais après avoir pris connaissance de la loi, il a compris que la convoitise  était dans son cœur (Romains 7.7-8). Cela ne veut pas dire qu’auparavant, il n’y avait pas de convoitise en lui. Il ne l’a compris que lorsque la loi le lui a dit. Par conséquent, la loi ne nous pousse pas à faire quelque chose que nous n’avons jamais fait avant, elle se contente de révéler au grand jour ce qui est déjà en nous. C’est la raison pour laquelle j’ai affirmé que Dieu n’a pas donné la loi pour que nous l’observions, mais pour que nous l’enfreignions. La loi ne fournit pas non plus à l’homme une occasion de transgresser, elle lui montre plutôt qu’il va le faire. La loi permet à l’homme de voir ce qu’il a déjà vu.

Romains 7 explique cette vérité avec une grande clarté.

 

L’Évangile de Dieu (tome 1) –  page 83-84

Watchman Nee

 

http://www.courantdevie.fr/levangile-de-dieu-volume-1.html

 

 

 

La Bible et le Coran



La Bible et le Coran  dans La Bible et le Coran

 dans La Bible et le Coran

Bible en arabe : 

http://www.lexilogos.com/bible_arabe.htm

 

Le Nouveau Testament:
«Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné Son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle  » (Jean 3.16).
« Aimez-vous les uns les autres; comme Je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres  » (Jean 13.34).

 

Le Coran:
« … Dieu égare et conduit ceux qu’il veut  » (sourate 14.4).

 

Le Nouveau Testament:
« Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades  » (Marc 2.17).

 

Le Coran:
« Combattez ceux qui ne croient pas en Dieu ni au jour dernier, qui ne considèrent pas comme illicite ce que Dieu et son prophète ont déclaré illicite, ainsi que ceux qui parmi les gens des Ecritures ne pratiquent pas la religion de la vérité, jusqu’à ce qu’ils paient, humiliés, et de leurs propres mains, le tribut « (sourate 9.29).

 

Le Nouveau Testament:
« Car le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner Sa vie comme la rançon de plusieurs « (Marc 10.45).

 

Le Coran:
« Chargés ou légers, marchez et combattez dans le sentier de Dieu, de vos biens et de vos personnes, cela vous sera plus avantageux si vous le comprenez  » (sourate 9.41).

 

Le Nouveau Testament:
« Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perdait son âme ? Ou, que donnerait un homme en échange de son âme?  » (Matthieu 16.26).

 

Le Coran:
« Combattez-les jusqu’à ce que la sédition soit anéantie, et que toute croyance devienne celle de Dieu ; s’ils mettent un terme à leurs impiétés; certes Dieu voit tout  » (sourate 8.40).

 

Le Nouveau Testament:
« Jésus donna à Ses douze disciples force et pouvoir sur tous les démons, avec la puissance de guérir les malades. Il les envoya prêcher le royaume de Dieu et guérir les malades  » (Luc 9.1,2).


« Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis; mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans les cieux  » (Luc 10.20).

 

Le Coran:
« Dieu a acheté des croyants leurs personnes et leurs biens contre le paradis qui leur est réservé. Ils combattront dans le sentier de Dieu, tueront et seront tués. C’est là une promesse certaine dont Dieu s’est imposé la réalisation dans le Pentateuque, l’Evangile et le Coran. Et qui est plus fidèle dans ses engagements que Dieu ! Réjouissez-vous du marché que vous avez conclu avec lui. C’est une réussite parfaite  » (sourate 9.112).
« Aucun prophète n’a pu faire de prisonniers sans avoir procédé à des massacres sur la terre  » (sourate 8.68).

 

Le Nouveau Testament:
« Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés  » (Actes 4.12).

 

Le Coran:
« O, croyants! Combattez les infidèles qui vous entourent. Qu’ils trouvent en vous de la rudesse ! Et sachez que Dieu est avec ceux qui le craignent  » (sourate 9.124).

 

Le Nouveau Testament:
« Je vous laisse la paix, Je vous donne Ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre coeur ne se trouble point et ne s’alarme point  » (Jean 14.27).

 

Le Coran:
« Ne croyez surtout pas que ceux qui ont succombé en combattant dans le sentier de Dieu soient morts. Pas du tout! Ils vivent près de Dieu et reçoivent de lui leur nourriture « (sourate 3.163).

 

Le Nouveau Testament:
Jésus dit : « Je suis la lumière du monde; celui qui Me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie « (Jean 8.12).

 

Le Coran:
« Vous ne les avez pas tués. C’est Dieu qui les a tués. Lorsque tu portes un coup, ce n’est pas toi qui le portes mais Dieu « (sourate 8.17).


(Remarque Des Turcs musulmans massacrèrent froidement des centaines de milliers de chrétiens innocents par les méthodes les plus cruelles tout en éprouvant la satisfaction d’avoir obéi àl’ordre de Mahomet et, par conséquent, à celui d’Allah. Combien les idées contenues dans le Coran pervertissent-elles les hommes!)

 

Le Nouveau Testament:
« Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu! Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu!  » (Matthieu 5.8,9).

 

Le Coran:
« Lorsque les mois sacrés seront expirés, tuez les infidèles partout, où vous les trouverez. Faites-les prisonniers! Assiégez-les’! Placez-leur des embuscades. » (sourate 9.5).

 

Le Nouveau Testament:
« Dieu est esprit, et il faut que ceux qui L’adorent, L’adorent en esprit et en vérité  » (Jean 4.24).

 

Le Coran:
« Ne faiblissez pas et ne demandez pas la paix aux infidèles quand vous êtes les plus forts et que Dieu est avec vous! « (sourate 47.37).

 

Le Nouveau Testament:
« Ne crains point, petit troupeau, car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume  » (Luc 12.32).


« Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres  » (Jean 8.36).

 

Le Coran:
« … Sachez que sur le moindre butin que vous aurez fait, un cinquième revient à Dieu, au Prophète, à ses proches, aux orphelins, aux pauvres et aux voyageurs. Dieu est tout puissant « (sourate 8.42).


(Remarque: Mahomet, afin de justifier ses brigandages, ses meurtres et ses incitations aux massacres, ordonne d’offrir une partie du butin à son Allah. Le vrai Dieu, cependant, est contre tout genre de meurtre et de pillage. Il rejette les dons provenant de mains sanglantes et a en horreur les biens dérobés. Sa malédiction repose sur de tels actes.)

 

Le Nouveau Testament:
Jésus dit: « N’avez-vous pas lu que le Créateur, au commencement, fit l’homme et la femme et qu’Il dit: ‘C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair!’ Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint… Mais Je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour infidélité, et qui en épouse une autre, commet un adultère ; et celui qui épousera celle qui a été répudiée, commet aussi un adultère  » (Matthieu 19.4-6 et 9).


« Vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ… il n’y a ni homme, ni femme; car tous vous êtes un en Christ  » (Galates 3.27,28).


Le Coran:
« O croyants! Lorsque vous épousez des croyantes et qu’ensuite vous les répudiez sans consommer le mariage, ne les retenez point au delà du terme prescrit…  » (sourate 4.3).
« O Prophète ! Ne répudiez vos femmes qu’au terme marqué; comptez les jours exactement…  » (sourate 65.1).


« … Gardez celles qui sont enceintes jusqu’à ce qu’elles aient accouché…  » (sourate 65.4).
« O croyants! Ne prenez point pour amis les juifs et les chrétiens; ils sont amis les uns des autres. Celui qui les prendra pour amis finira par leur ressembler, et Dieu ne sera point le guide des pervers  » (sourate 5.56).


Le Nouveau Testament:
« L’amour ne fait point de mal au prochain; l’amour est donc l’accomplissement de la loi  » (Romains 13.10).


Le Coran:

« En quelque lieu qu’ils soient, ils seront couverts de malédiction; on les tuera partout où on les trouvera « (sourate 33.59).


Le Nouveau Testament:
« Si Dieu est pour nous qui sera contre nous ?… Qui les condamnera? Christ est mort; bien plus, Il est ressuscité, Il est à la droite de Dieu, et Il intercède pour nous !… Ni la hauteur ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ, notre Seigneur « (Romains 8.31,34,39).


Le Coran:
Il n’y a rien de semblable dans le Coran sur l’amour inaltérable que Dieu a pour ceux qui l’aiment et qu’il a manifesté en Jésus-Christ.

 

croixsens

http://www.croixsens.net/

 

 

 

 

La conscience ne meurt jamais


http://aucommencement.a.u.pic.centerblog.net/78ab8019.gif

La conscience ne meurt jamais

 


Qu’est-ce que la conscience ? C’est une « fenêtre ». La lumière de Dieu pénètre en vous par la fenêtre  de votre conscience. Chaque fois que la lumière de Dieu brille en vous, vous êtes mal à l’aise et vous savez que quelque chose ne va pas.

 

[…] Est-il vrai que chacun possède une conscience ? Oui. Mais certaines sont fermées et ne laissent pas pénétrer la lumière. Certaines sont semblables à une fenêtre de cuisine recouverte d’une épaisse couche de graisse. Vous apercevez l’ombre d’un homme, mais vous êtes incapable de distinguer ses traits. Si la conscience d’un individu ne laisse pas passer la lumière de Dieu, il sera insouciant et heureux. Mais dès qu’il entendra l’Évangile et verra ses propres péchés, sa position devant Dieu et la liste de ses péchés devant Lui, il aura un problème avec sa conscience. Celle-ci sera troublée. Elle ne sera plus en paix et le condamnera. Il demandera ce qu’il doit faire pour pouvoir se tenir devant le Dieu juste et comment il peut être justifié.

 

Une des qualités extraordinaire de la conscience, c’est qu’elle peut, au pire, s’endormir, mais qu’elle ne meurt jamais. Ne vous imaginez jamais qu’elle est morte. C’est impossible. Malheureusement, nombreux sont ceux dont la conscience se réveille trop tard et qui n’ont plus la possibilité de croire et d’être sauvés. Ne croyez pas que votre conscience vous lâchera. Le jour viendra où elle vous rattrapera, où elle parlera. J’ai vu beaucoup d’hommes faire le mal en espérant s’en tirer à bon compte. Mais lorsque leur conscience s’est enfin réveillée, elle n’a plus lâché prise.

 

Que font les gens lorsque leur conscience se réveille et qu’ils réalisent qu’ils ont péché ? Ils essaient de se rattraper par des bonnes œuvres. Pourquoi un homme accomplit-il de bonnes œuvres ? Pour soudoyer sa conscience. La conscience lui montre qu’il a péché. C’est pourquoi il s’empresse de multiplier les actions charitables et les bonnes œuvres pour dire à sa conscience que, bien qu’il ait fait beaucoup de  mal, il a également accompli tout ce bien. Que signifie faire de bonnes œuvres ? C’est soudoyer sa conscience quand elle se fait accusatrice, pour étouffer sa condamnation. C’est un moyen de salut inventé par l’homme.

 

Mais n’oubliez pas que ce moyen est parfaitement inefficace. Quelle en est l’erreur fondamentale ? Elle consiste à croire que le péché n’existe que dans notre conscience. Nous oublions qu’il existe également devant Dieu. Si le péché n’était que dans notre conscience, nous devrions au plus faire dix bonnes œuvres pour compenser une seule faute. En réalité, le problème ne réside pas uniquement dans notre conscience. Nous devons donc gérer aux deux endroits. Ce n’est  que lorsque le problème est réglé avec Dieu que nous pouvons nous occuper de notre conscience. Nous ne pouvons pas commencer par la conscience, parce que nous risquerions de l’apaiser en nous trompant nous-mêmes. Mais rappelez-vous qu’elle ne meurt jamais.

 

Watchman Nee – L’Évangile de Dieu »

 

http://www.clcfrance.com/l-evangile-de-dieu–volume-1_ref_LSMY010.html

 http://www.courantdevie.fr/levangile-de-dieu-volume-2.html

 

 

 

1234



christestseigneur |
Le journal de la Grenouille |
israel12 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | courspdv
| paroissesaintemariemadeleine
| Ma rencontre avec Dieu par ...